Vue d’ensemble du blog
Ingénieur(e) et architecte
Constructeur(trice) de routes
Maître d’œuvre
Génie civil
Projet de référence

Assainissement d’autoroute à Hergiswil

7000 m de tuyaux et 2500 m2 de géotextiles de Debrunner Acifer

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil
Localement érodé par l’eau salée de la chaussée, le béton de la galerie du viaduc autoroutier a dû être assaini.

Le tronçon Stansstad–Hergiswil est considéré comme l’un des plus importants axes de circulation de la région. Après un demi-siècle d’utilisation intensive, la route cantonale et la sortie de l’autoroute A2 à Hergiswil présentent des dommages. La Confédération souhaite les remettre en état ces prochaines années. Debrunner Acifer livre plus de 7000 m de tuyaux et près de 2500 m2 de géotextiles.

Impressionnante arête rocheuse, le Lopper sépare le lac Alpnacher de celui des Quatre-Cantons. D’un côté il présente une falaise de près de 600 m, et, de l’autre, une pente abrupte qui descend jusque dans l’eau. Une route cantonale et une sortie d’autoroute serpentent le long du flanc nord, protégées des chutes de pierres par d’imposants filets de sécurité. Au fil des décennies, intempéries et circulation ont mis ces routes à rude épreuve, rendant impérative une remise état. Celle-ci est planifiée en deux étapes : 2018/19 et 2022/23.

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil
Inspection du tronçon de route cantonale menant à la galerie. Ici, on a refait les murs de soutènement et assaini les piliers.

Première phase : route cantonale et viaduc du Lopper

L’office fédéral de routes OFROU a confié ce chantier d’assainissement au consortium ARGE Conventus, lequel se compose de Sustra Tiefbau + Strassen AG, de Gebr. Brun AG et de Spag Schnyder Plüss AG. Les premières machines de chantier sont arrivées sur le viaduc du Lopper en janvier 2018. Depuis lors, les travaux de perçage, piquage et bétonnage se poursuivent sans relâche.

Les points principaux du projet «Sortie A2 / route cantonale Lopper Nord / viaduc du Lopper » géré par le consortium sont la remise en état de la route cantonale, du viaduc du Lopper, de la rampe d’accès de Reigeldossen, de la sortie d’autoroute Herigswil ainsi que des murs de soutènement et des galeries de l’ancienne autoroute A2 (actuellement remplacée par le tunnel de Kirchenwald).

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil
Le béton érodé a été enlevé au jet d’eau haute pression pour faire apparaître l’armature, dont la rouille a été éliminée avant de couler un nouveau béton.

Assainissement des piliers en béton et du système de drainage

Les murs de soutènement de la route cantonale ont été refaits. Le viaduc a dû être lui aussi partiellement assaini. L’eau salée de la voie supérieure avait particulièrement érodé le béton situé les joints de dilatation. Le béton érodé a été enlevé au jet d’eau haute pression pour faire apparaître l’armature, dont la rouille a été éliminée avant de couler un nouveau béton. Les piliers du viaduc ont également été assainis, hormis ceux de la zone des joints. Hors d’état d’être restaurés, ces piliers doubles à section demi-lune ont chacun été remplacés par deux nouveaux piliers. Le consortium a en outre renouvelé le système de drainage par la pose de regards, tuyaux de protection de câbles et tuyaux de canalisation et de drainage de Debrunner Acifer.

Viaduc : drainage et protection éboulements renouvelés

La galerie protégeant la route cantonale dans la zone du giratoire d’Archeregg a aussi dû être assainie. Il a d’abord fallu libérer la couverture de la galerie (surface de 250 m de long x max. 20 m de large) de la couche de gravier et d’éboulis qui la recouvrait. Le béton sous-jacent a ensuite pu être étanchéifié proprement avant de le revêtir d’une chape d’asphalte coulé. Puis, des nattes de drainage à âme en treillis rigide de l’assortiment Debrunner Acifer ont été disposées sur toute la surface de la galerie. Leur rôle est d’évacuer l’eau infiltrée afin d’éviter les dégâts de gel. 50 cm de gravier ont ensuite été déversés sur les nattes afin d’amortir les futures chutes de pierres.

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil tuyaux de protection de câbles.
Debrunner Acifer a livré au total près de 6000 m de tuyaux de protection de câbles.

2ème projet : autoroute A2 à Hergiswil

Le deuxième projet « Autoroute Hergiswil » sera lancé encore en 2019 par l’OFROU, et son achèvement est prévu pour 2021. Dans cette nouvelle phase, il s’agira d’assainir les revêtements routiers ainsi que le ponts. En outre, la résistance des galeries contre les séismes et les charges d’impact sera renforcée et les parois antibruit de la traversée d’Hergiswil seront surélevées afin de réduire les nuisances sonores. Il s’agira également d’adapter les systèmes de drainage aux directives actuelles et de moderniser les équipements de sécurité.

Extrait des livraisons pour le premier projet :

  • 1200 m de tuyaux de canalisation et de drainage (DN 150-400 mm)
  • 6000 m de tuyaux de protection des câbles (DN 80-120 mm)
  • 130 regards
  • 2500 m2 de géotextiles

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil
Angelo Cardigliano, contremaître Sustra Tiefbau + Strassen AG et chef de chantier du consortium ARGE Conventus, inspecte le toit de la galerie de l’autoroute A2.

Travailler au milieu du trafic

Angelo Cardigliano, contremaître Sustra Tiefbau + Strassen AG et chef de chantier du consortium ARGE Conventus

Quels sont les principaux défis de ce projet de construction?

La circulation routière n’étant pas interrompue durant les travaux d’assainissement, nous devons composer avec des espaces disponibles très restreints et sommes donc particulièrement attentifs à la sécurité au travail de nos collaborateurs qui évoluent au milieu du trafic – sans oublier ceux qui travaillent sur le toit de la galerie. La proximité immédiate du lac des Quatre-Cantons implique aussi certaines exigences : lors de l’assainissement des piliers en acier, nous devons veiller à ce qu’aucun produit chimique ne s’écoule dans le lac pour éviter toute pollution.

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil regards
Le consortium a renouvelé le système de drainage et posé de nouveaux regards de Debrunner Acifer.

Pourquoi avez-vous opté pour Debrunner Acifer?

C’est l’Office fédéral des routes qui définit les exigences concernant le matériel à utiliser. Nous choisissons donc un fournisseur pouvant livrer ces produits, et ce dernier doit lui aussi être approuvé par l’office fédéral. Pour ce projet, nous commandons chez Debrunner Acifer des produits de génie civil : tuyaux de canalisation, géotextiles, regards, etc. Nous avions déjà travaillé ensemble par le passé et ce furent toujours des expériences positives.

Quels sont les points forts de Debrunner Acifer?

Ils ont un bon rapport prix/prestations et proposent une palette de services utiles. Nous avons un interlocuteur clairement défini, qui est au courant de nos exigences et qui connaît parfaitement nos chantiers. Le fait de ne pas devoir passer par une centrale nous fait gagner beaucoup de temps. De plus, avec ses nombreux sites, Debrunner Acifer dispose d’une bonne présence régionale. Le site de Stans se trouvant à proximité, nous bénéficions de délais de livraison courts et d’une logistique efficace. Pour les gros projets, c’est important : il faut éviter toute interruption de livraison et aucun matériel inutile ne doit traîner sur le chantier.

Assainissement d’autoroute à Hergiswil Génie civil Géotextiles
De nouvelle nattes de drainage ont été posées sur toute la surface de la galerie et recouvertes par 50 cm de gravier afin d’amortir les chutes de pierres.

Comment décrivez-vous la collaboration avec Debrunner Acifer?

Voici plusieurs années que nous nous approvisionnons chez Debrunner Acifer, nous nous connaissons et apprécions ce contact personnel. Nous avons construit une relation de confiance qui est bénéfique aux deux parties. Si, par exemple, notre stock de vis sur le chantier est épuisé, nous pouvons passer sans autre au magasin pour artisans de Debrunner Acifer et retirer la marchandise - c’est pour nous un grand avantage.