Vue d’ensemble du blog
Constructeur(trice) métallique, charpente
Constructeur(trice) métallique
Acier
Métaux
Génie civil
Technique de fixation
Projet de référence

Stadler Rail AG: l’avenir sur les rails

Un nouveau centre de compétences pour les rames automotrices à deux étages

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

Stadler Rail AG construit à St-Margrethen SG un nouveau centre de compétences pour les rames automotrices à deux étages. Le fabricant de véhicules ferroviaires déplacera son site de production d’Altenrhein à St-Margrethen. Pour la construction métallique des halls de production, Ernst Fischer AG de Romanshorn TG a mis en œuvre environ 2500 t d’acier et de produits pour le génie civil provenant de Debrunner Acifer.

De l’été 2018 à l’automne 2019, le périmètre d’Altfeld près de la gare de St-Margrethen SG a été le théâtre d’un ballet de camions de grues géantes et de bétonneuses. Avec ce terrain accessible par rail de 65 000 m², c’est-à-dire près de neuf terrains de football, Stadler Rail AG a trouvé un site approprié pour son nouveau centre de compétences pour rames automotrices à deux étages. En l’espace d’un an, un complexe d’environ 40 000 m² est sorti de terre pour accueillir des installations de production, de stockage et des bureaux.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

Les travaux se poursuivent encore jusqu’à la fin de 2020. Mais Stadler Rail AG occupera les premiers halls de St-Margrethen et lancera la production des véhicules dès la fin 2019.

Des tachéomètres et des GPS au service de la précision des fondations

Mi-août 2018, KIBAG Bauleistungen AG, de St-Gall, a créé une plateforme au profil voulu pour la réalisation des pieux. Puis elle a déplacé environ 20 000 m3 de terre, posé les canalisations d’égout et coulé la dalle en béton maigre. « Nous avons d’abord survolé le terrain avec un drone pour créer un modèle 3D, et les plans correspondants », explique Stefan Hochreutener, conducteur de travaux chez KIBAG Bauleistungen AG.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

« Ensuite, nous avons effectué le déblai et le coulage du béton maigre au moyen de machines pilotées par GPS et tachéomètres.» Une fois les parois de l’excavation terminées, l’entreprise les a remblayées et a mis en place le béton maigre pour la plaque de base. Après cela, KIBAG a réalisé le terrain de stationnement adjacent et la couche de fondation, dégagé les poteaux en béton et disposé les conduites de l’ouvrage. Cela représente l’installation d’environ 5 km de gaines pour câbles ainsi que de plus de 400 m de tuyaux d’évacuation et de pièces formées, tout ce matériel provenant de Debrunner Acifer. « Pour garantir une étanchéité absolue, nous avons soudé les tuyaux au miroir », ajoute M. Hochreutener.

Livraison hebdomadaire d’environ 100 t d’acier

Après une phase de planification approfondie, Ernst Fischer AG de Romanshorn TG a entamé en décembre 2018 la production des différents éléments de construction en acier.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

« Comme nous devions traiter de très grandes quantités d’acier sur une longue période, nous avons cadencé précisément le processus et formé des équipes spécifiques », détaille Severin Gutjahr-Preisig, membre de la direction de Ernst Fischer AG. De novembre 2018 à juillet 2019, Debrunner Acifer AG a livré environ 2500 t d’acier : principalement des profilés creux et des poutrelles de différentes dimensions. « Dans les premières semaines, nous recevions chaque jour un camion entièrement chargé d’acier », poursuit M. Gutjahr-Preisig. Cela correspond à une quantité moyenne d’environ 100 t par semaine. Pendant plusieurs mois, à l’aide de machines modernes, une équipe dédiée a coupé les profilés creux, les poutrelles et les tôles aux longueurs voulues, percé des trous, fixé et soudé les constructions, et appliqué la protection contre la corrosion.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

Des charpentes pouvant atteindre 8,5 t

Par assemblage des profilés creux préparés et des poutrelles, larges parfois d’un mètre, les constructeurs métalliques ont formé d’immenses charpentes : de 18 à 21 m de long et pesant jusqu’à 8,5 t. «Les pièces étant très encombrantes à cause de leur longueur, nous devions les traiter et les transporter aussi vite que possible vers le chantier, afin de pouvoir recevoir les suivantes, destinées aux autres tâches», raconte M. Gutjahr-Preisig. « Cette façon de procéder a exigé une planification serrée avec Debrunner Acifer. » Ernst Fischer AG a livré les charpentes directement au chantier de St-Margrethen avec ses propres camions ; le transport des plus grands éléments a nécessité l’achat d’une semi-remorque extra longue et extensible.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

« D’après nos calculs, nous totaliserons environ 200 trajets de livraison », précise M. Gutjahr-Preisig. «Notre flotte de camions nous donne la plus grande souplesse, et permet de livrer les éléments de construction en temps et en heure à notre équipe de montage sur place.»

La construction fait appel à des élévateurs

En janvier 2019, une équipe de montage de Ernst Fischer AG a commencé l’érection du complexe de production composé de six halls. Le plus grand d’entre eux a nécessité la transformation de presque 700 t d’acier. À l’aide de grands élévateurs, les monteurs ont dressé les profilés creux et les ont ancrés dans le sol pour qu’ils servent de supports. Ensuite, ils sont soulevé les charpentes de plusieurs tonnes pour les placer sur ces supports, par rangées de trois et sur une largeur allant jusqu’à 50 m.

Ils ont assemblé les charpentes par vissage avec des garnitures HV de Debrunner Acifer. Enfin, ils ont fixé sur les charpentes des tôles formant le toit. «Jusqu’à fin octobre 2019, nous aurons investi plusieurs milliers d’heures de travail en atelier et sur le chantier», estime M. Gutjahr-Preisig.

Extrait des livraison Debrunner Acifer:

  • 2500 t de poutrelles en acier et de profilés creux
  • 13 500 garnitures HV prémontées
  • 5000 m de tuyaux PE-LD de protection des câbles (différents diamètres)
  • 200 pièces spéciales pour tuyaux de protection des câbles (coudes, manchons, manchons terminaux, etc.)
  • 420 m de tuyaux d’évacuation de Geberit (NW 110 / 160 et 200)
  • 50 pièces formées en PE de Geberit
Dimensions
Le projet de construction a employé 2500 t d’acier de Debrunner Acifer. Parmi elles, des poutrelles atteignant une largeur de 1 m, une hauteur de 30 cm, une longueur de 13 m et un poids de 5,3 t. Il impliquait aussi le montage de grandes quantités de profilés creux laminés à chaud, mesurant jusqu’à 40 cm de large, 30 cm de haut, 13 m de long et pesant jusqu’à 2,2 t.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

Volume de travail 50 % supérieur en équipes

Diana Gutjahr (copropriétaire et membre de la direction) et Severin Gutjahr-Preisig (membre de la direction) de Ernst Fischer AG

Que signifie pour vous un projet de cette ampleur?

Avec la construction du stade du FC Saint-Gall, c’est un de nos projets phares dans la région. Nous nous sommes très bien préparés aux discussions d’attribution, et avons élaboré un dossier qui planifie précisément le montage. Malgré la pression financière de la concurrence étrangère, nous avons démontré que nous pouvons, en Suisse, faire des offres et produire à un prix concurrentiel. Nous savons que nous disposons d’une force de frappe suffisante pour réaliser des projets d’une telle ampleur. Nous en sommes très fiers, car nous souhaitons garantir le poste de travail de notre centaine d’employés et d’apprentis, et donc renforcer la Suisse en tant que place industrielle.

Pour vous, quels ont été les plus grands défis?

La gestion simultanée des différentes étapes de travail. Pendant l’érection des poutrelles en acier dans un hall, il fallait en même temps poser la charpente ou couvrir le toit dans d’autres halls. À cela se sont ajoutés les délais de livraison courts, qui résultaient de la planification globale du projet. Pour pouvoir tenir ces délais et éviter les goulots d’étranglement, nous avons dû bien nous accorder avec Debrunner Acifer et d’autres partenaires. Enfin, nous avions d’autres clients à servir en parallèle du projet pour Stadler Rail AG, ce qui a compliqué encore la planification globale.

Comment avez-vous coordonné l’ensemble de la production?

Nous avons formé des équipes de travail spécifiques et nous nous sommes organisés en une sorte de travail posté. Une équipe commençait plus tôt le matin, et une autre finissait plus tard le soir. Certains étaient responsables de l’assemblage et du soudage des pièces en usine, les autres du montage sur le chantier. De cette manière, nous avons pu effectuer un travail représentant environ 1,5 fois le volume habituel. Sans cela, il serait devenu difficile de faire avancer le projet dans les temps. Après quelques semaines, les processus étaient en place. La totalité de l’équipe a fait du bon travail, et a ainsi encore gagné en cohésion.

Pourquoi vous procurez-vous une grande part de l’acier chez Debrunner Acifer AG?

Nous avons une relation de partenariat depuis déjà plusieurs années. Nous connaissons bien nos interlocuteurs, la confiance mutuelle est grande, comme dans une PME. On est proches des gens, ils répondent à nos besoins et mettent au point des solutions avec nous lorsque des problèmes surgissent.

Comment évaluez-vous la collaboration?

Dans le cadre de cette construction, nous devions traiter de grandes quantités d’acier et tenir des délais serrés. Debrunner Acifer nous a très bien servis, et a aussi fait preuve de souplesse. Notre consultation hebdomadaire a permis d’identifier très tôt des petits goulots d’étranglement temporaires et de les résoudre. Globalement, tout a bien fonctionné. Nous avons toujours été livrés à temps, ce qui nous a permis de produire selon le planning convenu et de tenir nos délais.

Stadler Rail AG poutrelles en acier profilés creux

Programme serré, étapes denses

Stefan Hochreutener, contremaître chez KIBAG Bauleistungen AG

Que signifie un tel projet pour vous?

La construction pour Stadler Rail AG est un beau projet, important pour notre entreprise. Un projet de cette dimension ne se représentera pas de sitôt en Suisse orientale. Mais c’est précisément la dimension qui a rendu sa planification très exigeante.

Quels défis avez-vous dû relever?

La planification globale nous dictait des délais très serrés. Nous recevions des plans d’exécution en continu, et ne pouvions donc rien planifier très longtemps à l’avance. Cela nous a conduits à agir selon des phases courtes, ce qui n’est pas simple sur un chantier de cette dimension, avec une équipe sur place pouvant atteindre 15 personnes et qu’il faut occuper. C’est pourquoi nous avons exécuté certaines tâches de manière très spontanée, ce qui s’est traduit par des commandes à court terme.

Comment estimez-vous la situation sur le chantier?

Nous avons investi presque 15 000 heures de travail dans ce projet. Il y a toujours beaucoup de mouvement sur un tel chantier. Mais la collaboration avec les entreprises impliquées a toujours fonctionné sans difficulté. Chacun sait comment se déroulent les choses et comment elles dépendent les unes des autres. Tout le monde a agi de manière souple et en collaboration, ce qui nous a permis de toujours respecter notre planning.

Pourquoi commandez-vous une partie des matériaux auprès de Debrunner Acifer?

D’abord, nous apprécions la variété de l’assortiment et le rapport qualité-prix. Ensuite, nous bénéficions de bonnes prestations de service. Bien que les commandes soient parfois à brève échéance, nous avons toujours été livrés ponctuellement. De plus, nos interlocuteurs exaucent toujours nos souhaits : nous apprécions beaucoup cette souplesse.