Vue d’ensemble du blog
Constructeur(trice) de routes
Maître d’œuvre
Adduction d'eau
Génie civil
Projet de référence

Saanen installe 2800 m de tuyaux d’adduction d’eau

Tuyaux, pièces spéciales, robinetterie et hydrantes

Tuyaux, raccords spéciaux, raccords et accessoires, distribution d'eau potable Saanen
Le chantier a aussi nécessité des coudes Duktus BLS 250 et 300.

La Suisse dispose sur tout son territoire d’une réseau d’adduction d’eau efficace, qui fournit une eau propre. Cependant, comme partout, des incidents peuvent survenir, et ces derniers peuvent parfois impacter la fourniture de l’eau. Pour éviter ce genre de situation, il est primordial d’entretenir en permanence le réseau existant et de planifier de nouvelles installations.

La commune bernoise de Saanen, par exemple, a décidé de mettre en place une nouvelle station de pompage d’eaux souterraines - située dans la zone de l’aérodrome - sécurisant ainsi l’approvisionnement local en eau potable.

Prospection régionale des eaux souterraines

En 2005 déjà, différents sites de captage potentiels avaient fait l’objet d’une évaluation. Des géologues avaient entrepris la prospection des eaux souterraines dans toute région et mené une étude à ce sujet. Cette dernière concluait que la seule zone adéquate du point de vue géologique était celle de l’aérodrome de Saanen.

L’approvisionnement en eau étant soumis en Suisse au droit public, il fallait encore obtenir l’aval du conseil d’Etat. Le permis de construire définitif a été obtenu en octobre 2017 après la publication et la mise à l’enquête publique.

Tuyaux, raccords spéciaux, raccords et accessoires, distribution d'eau potable Saanen
La construction du nouveau réseau d’adduction d’eau s’est faite en partie en conditions exigeantes - par exemple au camping local.

Pompe de captage, pompe principale et conduites de distribution

En juillet 2017, Debrunner Acifer a remporté l’appel d’offres pour la fourniture à Jaggi & Rieder AG les matériaux pour la construction des installations. Le projet a été organisé en 3 parties: la pompe de captage avec 3 puits de captage des eaux phréatiques - la pompe principale pour la circulation de l’eau - les conduites entre l’aérodrome et la station de pompage existante « Chappeli ».

A l’extérieur de l’aérodrome, 1500 m de tuyaux Duktus BLS (K9 et FZM) ont été posés, la moitié en DN 250 et l’autre en DN 300. Au sein même de l’aérodrome, 360 m du même type de tuyaux ont été posés en DN 200, ainsi que 462 m en DN 250 et DN 300. À cela s’ajoutent diverses pièces spéciales, vannes, bornes hydrantes et accessoires.

Tuyaux, raccords spéciaux, raccords et accessoires, distribution d'eau potable Saanen
En raison du niveau plus haut que prévu de la nappe phréatique, une partie des tuyaux et vannes ont dû être posés en tranchée immergée.

Capacité de pompage de 12’000 l/min

Les trois points de captage disposent de 6 pompes pour eaux phréatiques capables d’assurer ensemble un débit de 12’000 l/min. Les tuyaux filtrants en inox, d’un diamètre de 1000 mm pour une épaisseur de paroi de 8 mm, ont été placés dans le cours d’eau souterrain à une profondeur de 21 m.

L’eau captée est acheminée vers les deux réservoirs (100 m3 chacun) de la station de pompage principale surveillés 24h/24. Elle y subit un traitement UV qui permet de l’injecter directement dans le réseau sans additif chimique. De là, l’eau potable est pompée vers Saanen à raison de 4600 l/min et vers Gstaad à raison de 6000 l/min.

Extrait du matériel livré:

  • 360 m de tuyaux Duktus BLS, K9, FZM, DN 200
  • 1200 m de tuyaux Duktus BLS, K9, FZM, DN 250
  • 1200 m de tuyaux Duktus BLS, K9 FZM, DN 300
  • Pièces spéciales, vannes, hydrantes

Tuyaux, raccords spéciaux, raccords et accessoires, distribution d'eau potable Saanen

Patrick Ryter, directeur de Jaggi & Rieder AG, Saanen (BE)

Quels ont été les plus grands défis de ce projet de construction?

Le fait que le niveau de la nappe phréatique était plus haut que prévu. Malgré la mise en œuvre de puissantes pompes, nous devions lutter contre une forte infiltration d’eau dans la fouille, ce qui a sensiblement compliqué les travaux et entraîné des dépenses supplémentaires pour le captage de l’eau. De plus, contrairement à ce que stipulait l’appel d’offres, une grande partie de la pose des tuyaux a dû être exécutée en tranchée immergée.

Comment s’est passé la collaboration entre ingénieur, maîtres d’ouvrage, fournisseurs et résidents du camping?

En général, très bien. Mais pour les résidents du camping, avec travaux de construction, la situation n’a sans doute pas toujours été simple. Il a fallu une bonne dose de compréhension mutuelle entre les entreprises et le camping.

Que pensez-vous de la collaboration avec Debrunner Acifer?

Elle a parfaitement fonctionné. Il y a bien eu un petit problème de quantité de livraison insuffisante, mais il a rapidement été corrigé par une livraison supplémentaire. Sinon, tout a été conforme à ce qui avait été convenu.