Debrunner Koenig Gruppe
Tarifs personnels Disponibilité et délai de livraison

Le blog – Suivez nos activités

Installations sanitaires
Eau & technique du bâtiment
Adduction d'eau et de gaz
Technique sanitaire
Ingénieurs et planificateurs

Système de maintien de pression Flamcomat pour le groupement de chauffage à distance Hansjunger

Chauffage à distance à copeaux de bois : écologique et économique

Système de maintien de pression Flamcomat
Les besoins annuels en copeaux de bois du groupement Hansjunger sont d'environ 1400 m3, l’équivalent de 112'000 l de mazout ou 325 to de CO2 par an. Source: Visualisation Hansjunger, 3° Architekten AG

Construction d’un réseau de chauffage à distance à Gommiswald (SG) : 4 immeubles d’habitation, 1 entreprise et 1 complexe commercial bénéficient du chauffage à distance à copeaux du groupement Hansjunger. L’économie de mazout peut atteindre 112'000 l (325 t de CO2) par année. Debrunner Acifer fournit un système de maintien de pression Flamcomat pour ce projet.

En Suisse, moins de 5 % des 1,5 million d'immeubles d'habitation servant de résidence principale à au moins 1 personne sont raccordés au chauffage urbain. C'est un pourcentage très faible si l'on considère la simplicité du principe du chauffage à distance. Bien que le nombre de groupements de chauffage au bois ne cesse de croître en Suisse, le potentiel du pays en matière de chauffage à distance est loin d'être épuisé.

Système de maintien de pression Flamcomat
Une unité pompe, un vase principal et un vase intermédiaire de chez Debrunner Acifer assurent l’équilibrage de pression du chauffage à distance du projet Hansjunger. Le système de maintien de pression est un composant hydraulique indispensable des systèmes de chauffage.

La commune de Gommiswald (SG), avec ses 5 villages et 5000 habitants, peut être considérée comme une pionnière dans ce domaine : pas moins de 3 centrales de chauffage à copeaux de bois fournissent de la chaleur aux bâtiments de la région. L’une d’elles, à Gommiswald, appartient au groupement de chauffage Hansjunger.

Économiser 112'000 litres de mazout

Le nom Hansjunger recouvre également un projet immobilier de 4 immeubles et 50 appartements en cours de réalisation. La livraison est prévue au printemps 2022. Si le choix s’est porté sur un système de chauffage à distance à copeaux de bois, c’est non seulement pour chauffer les nouveaux immeubles, mais aussi parce que plusieurs anciennes chaudières à mazout arrivaient en bout de course dans le quartier. En outre, pour la source d’énergie, les forêts de la région disposant de réserves de bois suffisantes, il s’agit d’exploiter et de favoriser cette ressource.

Les besoins annuels en copeaux de bois du groupement Hansjunger sont d'environ 1400 m3, l’équivalent de 112'000 litres de mazout ou 325 tonnes de CO2 par an. Le réseau comporte 453 mètres de conduites.

Système de maintien de pression Flamcomat
Le système Flamcomat de FLAMCO réunit 3 fonctions : maintien de pression, dégazage et appoint. Le séparateur de boues évite que des particules de saleté ne se déposent dans la chaudière.

Installée par Küng Holz GmbH, la centrale de chauffage à distance à copeaux de bois alimente 50 logements, les locaux de production et les bureaux de l’entreprise Kistler AG ainsi qu’un complexe commercial comptant 70 locataires. La pression optimale du réseau d’eau de chauffage est assurée par un système Flamcomat de Debrunner Acifer.

Composant hydraulique indispensable

Le système hydraulique connecté aux deux chaudières Herz (200 kW et 500 kW) ainsi qu'un accumulateur-tampon de 20 m3 cubes d'eau ont été installés par l’entreprise locale W. Federli AG. Pour l’équilibrage de la pression de l'eau dans le circuit de chauffage, ce spécialiste a opté pour un système de maintien de pression Flamcomat de Debrunner Acifer. Composé d’une unité de pompe, d’un vase principal et d’un vase intermédiaire, le système Flamco installé chez Hansjunger assure une pression d’eau constante dans les conduites.

C’est l’un des composants hydrauliques les plus importants d’une installation de chauffage. «Une surpression serait catastrophique », s’effraie Naim Ramadani, propriétaire de W. Federli AG, qui a mis personnellement la main à la pâte sur le chantier Hansjunger. «Les produits de Debrunner Acifer répondent à nos critères de qualité. C’est pour cette raison que nous avons à nouveau fait appel à ce fournisseur réputé ».

Pour ce projet, en plus du système de maintien de pression Flamcomat, W. Federli AG a commandé chez Debrunner Acifer un séparateur de boues, des tuyaux de gaz, des manchons et des coudes à souder, des embranchements en T, des brides et des soupapes de sécurité.

Chaleur à distance Extrait des livraisons de Debrunner Acifer :
Pour le chauffage à distance, l'énergie thermique (sous forme d’eau chaude) est acheminée de la centrale aux bâtiments cibles par des conduites isolées. Comme source d'énergie, on utilise souvent la chaleur résiduelle de stations d'épuration, d’usines ou l’incinération des déchets. Ou alors, comme ici, un système à copeaux de bois.


Système de maintien de pression Flamcomat

Collaboration fructueuse depuis plus de 30 ans

Thomas Peuschel, collaborateur service externe chez Flamco AG

Un système de maintien de pression Flamcomat a été installé chez Hansjunger, centrale de chauffage à distance desservant 52 logements, une entreprise et un complexe commercial avec 70 locataires. Quels sont les composants du système Flamco installé pour cet objet ?

Principalement une unité pompe FLAMCO Flamcomat M, un vase principal FLAMCO Flamcomat FG 800 un vase intermédiaire FLAMCO Flamcomat FB 800 et un séparateur de boues FLAMCO Clean Smart F.

Quel est le rôle de chacun de ces appareils ?

L’unité pompe se charge de réguler la pression, de dégazer l’eau et de maintenir une quantité d’eau adéquate. Un capteur mesure en permanence la pression de l’installation pour maintenir un niveau constant.

Si la pression augmente, de l’eau est retirée de l’installation de chauffage et stockée dans les vases non pressurisés. Si elle diminue, l’unité pompe prélève de l’eau dégazée dans les vases et la réinjecte dans le système. Un vase intermédiaire - nécessaire en fonction de la puissance du système - permet d’augmenter la capacité de stockage de l’eau. Grâce aux «cages à bagues Pall » intégrées dans les vases principal et intermédiaire, le dégazage de l’eau s’effectue en permanence. Enfin, le séparateur de boues évite que des particules de saleté ne se déposent dans la chaudière.

En quoi le système de maintien de pression Flamcomat est-il intéressant pour les maîtres d’ouvrages ?

Le Flamcomat ne requiert que la moitié de la surface occupée par les systèmes comparables, et il est modulable. De plus, il réunit trois fonctions : maintien de pression, dégazage et appoint. Cela garantit le bon fonctionnement de l’installation et réduit les frais d’entretien. Il est aussi important de préciser que Flamco dispose d’un service couvrant toutes les régions.

Comment collaborez-vous avec Debrunner Acifer ?

Ils commercialisent divers produits de notre assortiment en tant que revendeurs. Flamco et Debrunner Acifer collaborent avec succès depuis plus de 30 ans.

Qu’appréciez-vous chez Debrunner Acifer ?

Nous apprécions leur réseau qui couvre toute la Suisse, le fait que leurs succursales disposent de personnel compétent, et aussi leur E-Shop. La coopération avec le Product Management de Debrunner Acifer à Saint-Gall nous permet de préparer les produits et les nouveautés de manière centralisée avant de les lancer sur le marché avec succès dans tout le pays.

Système de maintien de pression Flamcomat

Le bois est une énergie renouvelable

Bruno Küng et Domenic Küng, directeurs de Küng Holz GmbH

Votre entreprise a installé le chauffage à copeaux de bois du groupement de chauffage à distance Hansjunger. Pourquoi avoir opté pour les copeaux de bois ?

Cette source d’énergie neutre en CO2 est la seule qui soit indexée, ce qui réduit le risque de variations de prix. En outre, ces prochaines années, les taxes CO2 sur les combustibles fossiles (charbon, gaz, pétrole) vont augmenter, même si nous ne savons pas encore de combien. Les prescriptions cantonales sur l'énergie - MoPEC 2014 - augmenteront aussi considérablement le coût de rénovation des systèmes de chauffage à combustibles fossiles dans un avenir proche.

Quels ont été les autres critères décisifs ?

La valeur ajoutée de la production régionale a influencé la décision, mais aussi la question de l'encombrement : sans citernes ni chaudières à mazout, on gagne de la place et on économise des coûts de construction. De plus, le bois est une énergie renouvelable. Après l'énergie hydraulique, c’est l'une des principales sources d’énergie durable en Suisse.

D’autres sources d’énergie ont-elles été envisagées, évaluées ?

La géothermie aurait pu constituer une alternative. Cependant, comme les maîtres d’ouvrage avaient pensé aux copeaux de bois dès le début du projet pour les raisons mentionnées ci-dessus, les alternatives n'ont pas été discutées très en détail.